Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture

Thème : La sauvegarde du patrimoine vivant et des peuples autochtones

Langue de travail : français

Représentation : seul délégué (30 délégués)

Règle de procédure : Guide de Procédure des Assemblées de Beijing (Motion-Orientation)

Introduction :

Dans le but d’instaurer la paix par la coopération internationale en matièred’éducation, de science et de culture, l’UNESCO est fondée en réponse à uneguerre mondiale marquée par des violences racistes et antisémites. Le devoirde l’UNESCO est de réaffirmer les missions humanistes de l’éducation, de lascience et de la culture. Elle cherche à réaliser la vision de paix par de diversoutils dans la société, dans la dimension de la culture, l’UNESCO renforce lesliens entre les Nations en promouvant le patrimoine culturel et l’égalité detoutes les cultures.

Le patrimoine vivant, soit le patrimoine culturel immatériel, s’approfonditnotre sentiment d’identité en évoluant au fil du temps de sa transmission de génération en génération. Les peuples autochtones, ceux qui détiennent le patrimoine vivant, le pratiquent et le donnent de la valeur dans leur vie quotidienne. Au fur et à mesure du développement de la société, le patrimoine culturel immatériel reste toujours important et joue son rôle significatif dans la durée. Néanmoins, on voit la situation urgente de certains patrimoines vivants, ils sont en train de disparaître ou d’être oubliés. C’est ainsi l’importance et la nécessité de la sauvegarde du patrimoine vivant et des peuples autochtones : notre patrimoine qui nous relie à notre passé, est aussi notre avenir.